HYGIÈNE DU SOMMEIL

bedroom

Dans sa définition la plus simple, l’hygiène du sommeil représente les habitudes de vie et alimentaires qui peuvent influer sur notre sommeil. Pour pratiquer une bonne hygiène du sommeil, il faut suivre une série de directives qui favorisent un sommeil profond et réparateur. Voici quelques idées à garder en tête :

1.Vous ne pouvez pas vous endormir? Ne restez pas au lit.
Levez-vous et faites quelque chose. Lisez un bon roman dans une autre pièce, pliez des vêtements ou flattez le chat… n’importe quelle activité qui vous aide à vous détendre. Dès que vous sentez à nouveau le besoin de dormir, retournez vous coucher.
2.Votre lit est réservé aux ébats ou au sommeil.
Si vous ne voulez pas que votre lit ou que votre chambre soit synonyme d’insomnie, ne l’utilisez pas pour autre chose que pour dormir ou être intime avec votre partenaire. Votre chambre n’est ni un bureau, ni une salle familiale, ni une salle à manger.
3.La caféine vous gardera éveillé.
Nous savons bien qu’il est difficile de dire non à une bonne infusion de thé en fin d’après-midi ou à une délicieuse tasse de café après le souper! Mais elles viendront vous hanter sous la couette! Coupez votre consommation de caféine bien avant l’heure du coucher, sans oublier les boissons gazeuses à base de caféine et le chocolat.
4.L’alcool aussi.
Un dernier petit verre avant d’aller au lit peut certes vous aider à vous endormir, mais il pourrait aussi vous réveiller plus d’une fois pendant la nuit! Tout type de vin, de bière ou de spiritueux peut vous empêcher de passer une bonne nuit de sommeil.
5.La nicotine est un autre stimulant.
Si vous fumez et que vous vous levez pendant la nuit, résistez à l’envie de griller une cigarette.
6.Limitez votre consommation de liquide.
Essayez de couper votre consommation de liquide quelques heures avant le coucher. Ainsi, vous éviterez de vous faire réveiller par une envie pressante d’aller à la toilette.
7.Attention aux siestes.
Une sieste vous aide peut-être à faire le plein d’énergie (et c’est une meilleure idée que faire la grasse matinée), mais une sieste trop longue perturbera sans aucun doute votre nuit de sommeil. Si vous ressentez le besoin de vous étendre pendant la journée, assurez-vous de ne pas dormir trop longtemps et ne faites jamais de sieste après 15 h.
8.La constance est la clé.
Comme vous l’avez déjà lu sur ce site, vous coucher à la même heure chaque nuit et vous réveiller à la même heure chaque matin peut grandement contribuer à garder votre horloge biologique en ordre. Tout est une question de constance. Si vous vous couchez habituellement à 23 h et que vous commencez à ressentir la fatigue vers 21 h 30, restez occupé jusqu’à l’heure du coucher en faisant des activités relaxantes.
9.Évitez les repas copieux tard le soir…
Mangez dans les deux heures précédant le coucher et votre sommeil sera certainement agité, surtout si vous consommez beaucoup de gras. En effet, votre système digestif a besoin de beaucoup d’énergie pour digérer le gras. Les aliments épicés, qui peuvent causer indigestions et brûlures d’estomac, sont aussi à éviter.
10.… mais ne vous couchez pas le ventre creux.
Une collation riche en glucides prise juste avant de dormir peut vous aider à fermer l’œil. Pour en apprendre plus sur l’alimentation et le sommeil, cliquez ici.

Déterminez quel aide-sommeil Unisom® vous convient.