QU’ARRIVE-T-IL LORSQUE NOUS DORMONS MAL?

happens

En général, on se sent lessivé. Après une mauvaise nuit de sommeil, la journée part du mauvais pied et il est très difficile de remonter la pente même en s’alimentant bien, en faisant de l’exercice et en interagissant avec notre réseau social.

La léthargie, la fatigue et une absence de motivation nous guettent tout au long de la journée. On se sent souvent de mauvaise humeur ou irritable et incapable de prendre les décisions les plus simples ou de se concentrer sur nos tâches habituelles. Nous sommes moins bien outillés pour gérer notre stress, et notre capacité d’attention est réduite. Quoi d’autre?

  • Notre réactivité est plus lente.
  • Notre motricité est réduite, augmentant le risque d’accident.
  • Notre créativité et nos habiletés de résolution de problème sont diminuées.

LES FEMMES ET LE SOMMEIL

Même si les femmes dorment plus que les hommes, leur sommeil est généralement de moindre qualité et plus susceptible d’être perturbé par des inquiétudes et des ennuis.

Les niveaux d’œstrogène et de progestérone à différentes étapes de notre vie (pendant les règles, une grossesse et tout au long de la ménopause) peuvent nuire à nos habitudes de sommeil.

Les femmes semblent éprouver plus de mal à s’endormir et à rester endormies que les hommes. Les femmes plus jeunes ont tendance à ignorer les signaux du sommeil afin de composer avec les exigences du travail et de la famille.

Voici quelques faits en bref :

  • Les femmes sont plus susceptibles d’affirmer souffrir d’insomnie que les hommes.
  • Des changements hormonaux surviennent pendant la grossesse, ce qui peut avoir une incidence sur le sommeil.
  • Les changements physiques et hormonaux ressentis par les femmes plus âgées peuvent se traduire par un sommeil plus léger et moins réparateur, et la ménopause peut entraîner de fréquentes perturbations du sommeil.
  • Plus de 80 % des femmes américaines sur le marché du travail se plaignent de fatigue et d’épuisement, et 50 % d’entre elles ne dorment pas suffisamment.

QU’EST-CE QU’UNE DETTE DE SOMMEIL ET QUI DOIS-JE REMBOURSER?

Vous devez vous rembourser vous-même. Lorsque vous ne dormez pas assez (et n’oubliez pas que selon notre recommandation, vous devriez dormir de sept à neuf heures par nuit), vous accumulez une dette de sommeil. Disons qu’une personne moyenne a besoin de huit heures de sommeil et ne dort que six heures par nuit pendant une semaine; sa dette de sommeil est alors de quatorze heures. À court terme, vous pouvez annuler cette dette en dormant suffisamment et en ajoutant une heure ou deux de sommeil chaque nuit pendant quelques jours. À long terme cependant, lorsque votre dette de sommeil aura atteint des centaines d’heures, il pourrait être nécessaire de bien dormir pendant des semaines (encore une fois en ajoutant une heure ou deux par nuit) pour ramener cette dette à zéro.

banana book shoes water_glass alarm

Comment savoir si vous avez accumulé une dette de sommeil?
Rien de plus simple. Si vous vous sentez léthargique pendant la journée, vous avez une dette de sommeil. Bien sûr, on peut toujours trouver un coupable : un dîner copieux, une pièce trop chaude, une réunion ennuyante. Mais il reste que si vous ressentez de la fatigue pendant la journée, vous avez sûrement accumulé une dette de sommeil. Si votre nuit de sommeil avait été vraiment réparatrice, rien de tout cela ne vous ferait cogner des clous!

Outre une heure ou deux de sommeil de plus par nuit, est-ce qu’il y a un autre moyen d’annuler cette dette?

  • La constance est la clé. Une fois de retour sur la bonne voie, essayez de dormir le même nombre d’heures toutes les nuits.
  • Un journal du sommeil peut vous aider à faire le suivi de vos habitudes de sommeil.
  • Trouvez une période où votre horaire est un peu moins chargé (par exemple, pas de voyages, pas de réunions tôt le matin, pas de rendez-vous tard en soirée) et planifiez une « escapade de sommeil ». Cela ne signifie pas que vous dormirez sans arrêt, mais plutôt que vous vous accorderez du temps pour aller au lit tous les soirs à la même heure et vous réveiller naturellement sans le signal strident d’un réveille-matin.
  • N’oubliez pas que le sommeil est aussi important que la plupart de vos autres activités, voire plus important. Faites-en une priorité, comme tout autre engagement.